Choses que je ne sais pas, que je n’ai jamais sues et que je désespère d’apprendre un jour

Les signes du zodiaque, dans l’ordre, avec la période de l’année.

Le genre grammatical des mots obélisque, astérisque, épitaphe, épigraphe, exergue.

L’orthographe de nombreux mots à double consonne.

Retenir et reconnaître un air de musique classique.

Les tables de multiplication après 5.

Mon numéro de sécurité sociale, mes numéros de téléphone et de plaque d’immatriculation, même en recourant à des moyens mnémotechniques, car alors j’oublie la combinaison qui devrait soutenir la mémoire. Par exemple l’immatriculation de ma voiture actuelle est composée d’un nombre à quatre chiffres comportant les deux chiffres de mon année de naissance précédés de ces mêmes chiffres inversés, puis deux lettres, les initiales de mon prénom et celui de mon père, et le numéro du département, qu’au moins je retiens. J’ai réussi à retenir mon code secret de carte bancaire car il est très simple, trop simple d’après les normes actuelles de sécurité. Peur quand je perds ma carte bancaire, non de l’avoir perdue, mais de devoir retenir un nouveau code.

Les mois qui ont 31 jours : je dois compter sur les bosses des doigts.

Deux lettres qui se suivent dans l’alphabet : je dois reprendre la récitation depuis le début.